Table des matières

58 3
Comment créer le lead magnet irrésistible?

Comment créer le lead magnet irrésistible?

On sait tous que c’est hyper important de capturer l’adresse courriel des gens, c’est pourquoi presque tous les sites possèdent une petite boîte comme celle-là :

Laisse-moi te dire quelque chose : ce n’est pas parce que tu as une boîte « inscrivez-vous à notre infolettre » sur ton site web que tu as une stratégie de marketing par courriel.

( en passant je vous aime la gang de Québec en formes :) hehe! )

Ce genre de boîte convertit habituellement moins de .2% du trafic. Pas besoin de te dire que ce n’est pas une façon très « efficiente » de capturer des adresses courriels!

Pour être capable de convertir son trafic et de récolter leurs informations de contact, on doit utiliser ce qu’on appelle des « Lead Magnet » ou encore « des aimants à clients ».

Si tu es déjà familier avec cette stratégie, c’est possible que tu aies une bonne idée de ce que tu veux faire ou peut-être que c’est encore flou un peu. Mon objectif, dans cet article, est de t’aider à générer le meilleur lead magnet possible.

C’est une étape qui est super importante parce qu’une petite variation dans l’efficacité de ton lead magnet peut avoir des conséquences à long terme assez importantes.

effet papillon

Disons que ton lead magnet te permet de convertir 2 % de tes visiteurs et que tu as 10 000 visiteurs par mois, ça te donne 200 adresses par mois. Par contre, s’il convertit à 8 %, ça va te donner 800 adresses. Après un an, c’est une différence de 7 200 emails!

Et si tu décides de faire une landing page et d’utiliser la publicité Facebook pour générer des adresses, ton taux de conversion va avoir un impact important sur ton coût par adresse.

Pour te donner un exemple, la landing page de mon livre Facebook convertit à 40 %, ce qui est très bon. En comparaison, celle de mon étude sur le marketing par courriel convertit à 27 %, ce qui est moyen.

Si on présume qu’on fait une bonne publicité et qu’on est capable de générer 100 visites par jour à 25 cents par visite (25 $ par jour), dans un cas ça va coûter 63 cents par adresse, dans l’autre ça va coûter 93 cents par adresse.

Pour récolter 1 000 adresses, le premier scénario va coûter 630 $ alors que l’autre va coûter 930 $, une différence de 300 $. Si tu récoltes 10 000 adresses comme ça, c’est 3 000 $ de différence! Et si tu as le budget pour te rendre à 100 000, c’est 30 000 $ que tu économises si tu te donnes la peine de créer un bon lead magnet.

Donc, que tu calcules combien d’adresses tu vas gagner de plus en augmentant la conversion sur ton blogue (avec du trafic gratuit) ou encore combien d’argent tu vas économiser via ta pub, je pense qu’on peut en venir à la conclusion que la qualité de ton lead magnet est LE facteur le plus important de ta croissance.

Ton lead magnet, c’est le centre de ta stratégie. C’est le point de départ, la première impression que tu vas laisser aux gens. C’est avec ça que tu vas définir ta marque et construire ton audience. Il FAUT que tu te donnes la peine de créer quelque chose qui a de la valeur aux yeux des gens.

Plus ton lead magnet va avoir de valeur, plus ça va être facile de te faire connaître. C’est aussi simple que ça.

Dans cet article, je vais commencer par te parler des 4 types de lead magnets, parce que oui, c’est possible de faire autre chose qu’un (maudit) e-book.

Ensuite, je vais te parler un peu de la méthodologie que tu dois prendre pour trouver et tester tes idées!

Les 4 types de lead magnets

Peu importe ce que tu offres aux gens, ça peut probablement tomber dans une de ces 4 catégories-là. Soit tu donnes de l’information, soit tu fais un quiz, soit tu donnes un incitatif monétaire ou soit tu offres un produit.

Aimant #1 - L'information

Quand je parle de donner de l’information, je réfère à donner un e-book, un rapport gratuit, une check-list, bref, n’importe quelle information qui va aider la personne à travers sa quête de… peu importe le sujet de ton blogue.

Ça peut aussi être une étude de cas, des statistiques, l’équipement que tu utilises pour travailler, une entrevue… Et ça peut être dans plusieurs formats. Pas obligé de garder ça en texte, tu peux donner de l’audio ou du vidéo! Par exemple, si tu donnes des conférences, tu peux offrir l’enregistrement vidéo d’une de tes conférences comme lead magnet!

C’est d’ailleurs ce que j’ai fait avec ma conférence à l’académie Zéro Limite.

Aimant #2 - Le quiz/sondage

Ensuite, tu peux faire un quiz ou un genre de questionnaire diagnostique. Tsay, les fameux quiz sur Facebook qui disent : « Quel type de parents êtes-vous? » ou « Quel personnage de Star Wars vous représente le mieux? ».

what kind of horse are you?

Eh bien sache que ce genre de quiz est très efficace pour récolter des adresses courriel.

Le fait que la personne réponde à une série de questions crée un momentum qui va faire en sorte que, lorsque tu vas lui demander son adresse courriel, ça va être tout naturel pour elle de te la donner.

Si ça t’intéresse, j’ai mis un lien vers l’outil WordPress que tu dois utiliser pour faire ce genre de quiz. Il est payant (50 $). Par contre, les alternatives sont toutes vraiment coûteuses, (25 $+ par mois).

Il n’y a pas que les quizzes, tu peux également faire un sondage pour inciter les gens à te parler d’une problématique. À la fin de ce sondage, tu peux demander aux gens de te laisser leur nom/e-mail s’ils veulent recevoir du contenu en lien avec le sondage.

Un quiz ou un e-book risquent d’avoir un bien meilleur taux de conversion, mais ça peut être une bonne façon de partir sa liste de courriel rapidement.

Je l’ai testé lorsque j’ai fait mon sondage d’industrie sur le marketing courriel et j’ai une cliente qui l’a testé dans l’industrie du tatouage. Dans les deux cas, je peux dire que le coût par conversion était assez haut, environ 1,50 $, mais la qualité des réponses en vaut bien souvent la peine!

Aimant #3 - L'incitatif monétaire

Ensuite de ça, il y a les fameux incitatifs monétaires. Si tu as un e-commerce, tu peux mettre un pop-up qui dit « inscris-toi pour recevoir le shipping gratuit » ou n’importe quel autre incitatif qui se traduit en argent. Je suis conscient que ce n’est pas tout le monde qui a une boutique en ligne, alors ça ne s’applique clairement pas à tout le monde.

Peut-être que, si tu as un blogue axé sur une cause ou une entreprise qui supporte une cause, tu pourrais offrir de donner 1 $ par adresse courriel à un organisme humanitaire.

Ceci étant dit, je n’aime pas beaucoup ce genre d’incitatifs et je crois que tu devrais t’en tenir loin. Si tu as besoin de donner des rabais pour vendre ou pour être capable d’intéresser les gens, c’est parce que ton marketing n’est pas bon. Dans ma tête, les rabais c’est un peu comme la façon cheap de faire sa promo.

Une alternative acceptable serait d’offrir un rabais sur la boutique de quelqu’un d’autre! De cette façon, tu offres de la valeur à tes abonnés tout en ne réduisant pas la valeur perçue de tes produits à toi.

Free money

Je trouve que l’idée de faire un don pour chaque adresse courriel est quand même cool! La personne pourrait même choisir parmi une liste à qui elle veut donner et, une fois qu’elle a laissé son adresse, elle pourrait se faire proposer de partager sur les médias sociaux et je suis certain que beaucoup le feraient!

Anyway, on va retourner à nos moutons. Il nous reste un dernier type d’incitatif et celui-ci est le produit.

Aimant #4 - Le produit

Lorsque je parle d’un produit, je parle autant d’un produit physique que numérique. Par exemple, si tu fais un blogue pour une entreprise pour qui chaque client rapporte beaucoup d’argent, tu pourrais faire livrer une paire de bas, une casquette ou un autre article promo qui ne coûte pas trop cher à faire.

Et ce n’est pas obligé d’être systématique, tu peux en faire tirer un par mois et faire en sorte que ton lead magnet soit un gros concours.

Et du côté numérique, tu peux donner des templates, des scripts, des images…  Tout dépend de ta niche, mais moi j’ai déjà donné des templates de CV et des templates Mailchimp. Il y a les feuilles de calcul Excel aussi qui peuvent être bien.

Bref, ça va vraiment dépendre de ton sujet et de ce que les gens de ta niche utilisent dans leur quotidien!

Comment tester son lead magnet

Si j’étais toi, voici ce que je ferais.

Je me servirais d’un sondage pour brainstormer et trouver des idées dans chacune des 4 catégories que je viens de mentionner.

Tu peux te faire un tableau avec 4 colonnes et te forcer à trouver des idées d’informations, de quizzes, d’entreprises avec qui tu pourrais faire un partenariat pour offrir des rabais, ou encore de produits ou outils que tu pourrais donner aux gens.

Une fois que tu t’es fait une bonne liste, tu choisis les 4 ou 5 idées qui semblent être les meilleures et tu créer un nouveau sondage que tu vas publier sur les médias sociaux.

Cette fois-ci, ton sondage va comporter 3 questions :

  1. Laquelle de ces choses a le plus de valeur à tes yeux?
  2. Pourquoi?
  3. Quelle valeur monétaire est-ce que tu associes à ce produit?

Bien sûr, prends l’habitude de TOUJOURS demander nom et adresse courriel à la fin de chaque sondage.

Pour récolter des réponses, tu peux publier ton sondage dans des groupes Facebook, LinkedIn, Google+ ou tu peux encore investir un peu d’argent en Facebook ads.

Une fois que tu vas avoir eu 100 ou 200 réponses, tu vas avoir une bonne idée de ce que les gens veulent vraiment avoir. Fais ton choix en te basant non seulement sur le pourcentage des réponses à la première question, mais aussi sur les justifications que les gens donnent à leur réponse ainsi que la valeur que cette option a pour eux.

Si tu veux aller plus loin, voici un petit truc: calcule le nombre de caractères par réponse avec la fonction LEN sur Google SpreadSheet. Une fois que c’est fait, tu peux pondérer les résultats de ton sondage en te basant sur la qualité des justifications que les gens t’ont données, multipliée par la valeur monétaire qu’ils donnent à ce produit.

C’est un peu compliqué, mais voici une feuille de calcul dans laquelle j’ai mis les formules.

Bien sûr, c’est loin d’être parfait, mais le score va te donner un point de référence un peu plus objectif pour t’aider à prendre ta décision.

Une fois que tu sais ce que tu vas faire, il ne te reste plus qu’à te mettre à l’ouvrage et te dépêcher le plus possible pour créer ton lead magnet. Je sais que je n’arrête pas de le dire, mais c’est vraiment une étape hyper importante pour toute entreprise.

L’importance de penser à la monétisation dès le départ

Avant même de faire ton brainstorm, il faut que tu réfléchisses à une variable super importante : le moyen que tu veux utiliser pour faire de l’argent.

Le fait que tu sois capable de vendre quoi que ce soit à ta liste dépend principalement du lien qui existe entre la raison pour laquelle ils se sont abonnés et le produit que tu tentes de vendre.

Ta liste va principalement te servir à vendre tes propres produits ou à promouvoir les produits des autres en faisant de l’affiliation.

Donc, si tu veux être capable de vendre quoi que ce soit, il faut que ton lead magnet qualifie les gens à qui tu vas tenter de vendre!

On va prendre mon blogue de productivité par exemple. Mettons que je veux vendre un cours qui montre comment travailler plus vite avec Photoshop. C’est juste un exemple, je ne vais pas vraiment faire ça, mais je veux juste que tu voies ce que je veux dire. Donc, si je veux vendre un cours sur Photoshop, ça veut dire que je dois m’assurer de qualifier les gens lorsqu’ils s’inscrivent, sinon ça ne sert à rien de leur envoyer des courriels.

Si je fais un template Photoshop comme lead magnet, ça a pas mal plus de sens que si je fais un e-book sur les couleurs.

Peut-être que le e-book sur les couleurs va être plus utile, mais ça risque d’attirer les mauvaises personnes.

Et là, tu vas sans doute me dire que tu vises une audience large, alors ça ne fait pas de sens de nicher l’incitatif. Mais ça, c’est parce que tu ne sais pas encore que chaque lead magnet DOIT être accompagné de sa propre série de vente.

Donc, tu peux commencer par un lead magnet qui propose un template photoshop pour vendre un cours  et, plus tard, ajouter un deuxième lead magnet qui va coexister en silo avec ton premier.

Un peu comme ce que je fais avec mes cours en ligne. J’ai un incitatif et une série de vente par cour en ligne. Une fois qu’une série de vente se termine, la personne se fait proposer de changer de silo et d’embarquer dans une nouvelle série de vente.

Voici un exemple de stratégie

Pour être capable de générer des revenus, tu peux créer et vendre un livre sur une thématique particulière. Tu vends une copie physique pour environ 29 $ sur Amazon. L’idée n’est pas d’en vendre beaucoup, l’objectif est simplement de lui donner une bonne valeur perçue.

Si ça se vend 29 $ sur Amazon, ça doit être parce que c’est bon! Les gens vont donc être super contents lorsque tu vas leur offrir la possibilité de télécharger les 3 premiers chapitres gratuitement!

Bien sûr, on les relance par courriel pour leur proposer une copie électronique du livre pour 10-15$, ou encore d’investir dans un bundle avec des vidéos et d’autre matériel pour 50 à 99 $.

Bien sûr, c’est important de valider l’intérêt en utilisant la méthode que je viens d’expliquer.

Pourquoi commencer avec un livre?

Eh bien parce que le fait d’écrire 40 000 mots pour un livre va permettre de découper tout ça en une vingtaine d’articles qu’on peut ensuite publier sur son blogue à un rythme d’environ 2 par semaine.

De cette façon, on bâtit son infolettre, son produit et son blogue en même temps. Bam, bam, bam!

Bien sûr, il faut être honnête à travers tout ça. Les gens doivent savoir qu’il s’agit du même contenu. Pour inciter les gens à acheter le livre, on peut couper les articles avant la fin, ou encore simplement dire qu’il s’agit d’un extrait gratuit.

Par « couper les articles avant la fin » je veux dire que si j’explique quelque chose en 4 points, je peux en expliquer 3 gratuitement et terminer sec en disant que l’extrait est terminé et qu’ils doivent acheter le livre pour en savoir plus.

Si tu pars ton blogue à partir de rien, je te recommande fortement d’opter pour une stratégie similaire parce que c’est ce qui va te donner le meilleur retour sur ton temps!

Conclusion

Alors voilà! Dans cet article, on a vu qu’il existe 4 grandes catégories de « lead magnet » qu’on peut créer pour générer plus de leads, soit de l’information, un quiz/sondage, un incitatif monétaire ou encore un produit.

J’ai ensuite proposé quelques moyens de tester l’efficacité de son lead magnet avant même de l’avoir créé et j’ai expliqué l’importance de penser à la monétisation dès le départ.

On a vu que notre capacité à vendre quoi que ce soit à une liste dépend principalement du lien qui existe entre la raison pour laquelle ils se sont abonnés et le produit/service que tu tentes de vendre.

J’ai terminé en parlant d’un exemple de stratégie qu’on peut employer pour créer un produit tout en faisant grossir son blogue et sa liste de courriel.

J’espère que tu as apprécié cet article! En fait, il était censé se retrouver dans ma formation sur la création d’un blogue. Il s’agit du script d’une vidéo que j’ai décidé de ne pas inclure, d’où le ton un peu différent de mes autres articles.

Ceci étant dit, n’hésite pas à partager ton lead magnet dans les commentaires ou encore à me poser n’importe quelle question!

87% de mon meilleur contenu n'est pas sur ce blogue!

Inscris-toi maintenant pour avoir accès à tout mon contenu exclusif!

Tu as apprécié cet article?

Supporte ce blogue et aide-moi à en écrire plus en m'offrant un café!

M'OFFRIR UN CAFÉ

Tu veux aller plus loin?



J'offre des cours en ligne pour marketeurs et entrepreneurs!


Voir les formations

SUR LE BLOGUE

PLUS D'ARTICLES