Table des matières

47 18
Comment avoir plus de motivation, d'énergie et de volonté. Des conclusions scientifiques qui défient le sens commun!

Comment avoir plus de motivation, d'énergie et de volonté. Des conclusions scientifiques qui défient le sens commun!

"95 % des conseils sur la "motivation" sont bidons. Les gens se basent sur le sens commun pour élaborer leurs petites théories et la vérité est que le sens commun a tort, comme d'habitude."

"75 % des statistiques sur internet sont inventés"

On veut tout accomplir plus et être plus productif dans notre quotidien. Cependant, si vous êtes comme tout le monde, vous ne voyez pas la fin de votre "to do list". La solution? Vous devez en faire plus! Être plus performant, plus productif, plus concentré, travailler plus longtemps... Ce dont vous avez besoin, c'est plus de motivation, plus de volonté, plus de détermination, plus d'énergie.

On va donc sur Google chercher "comment avoir plus de volonté" ou "comment avoir plus d'énergie" où on assiste à des peps talks à 30 cent donné par une hyperactive qui fait du parkinson et qui ouvre son allocution sur du Lady Gaga.

J'ai essayé tout ça, c'était étrange, je ne veux plus jamais recommencer.

Tout le monde a leur petite opinion derrière ce qu'on devrait ou ne devrait pas faire et j'ai beaucoup de difficulté à trouver les life coach et les motivologues crédibles.

Si vous êtes comme moi et que vous voulez des vrais trucs prouvés et scientifiques pour avoir plus de motivation et d'énergie, cet article est pour vous.

Dans ce texte, on va explorer pourquoi le manque de volonté est contagieux, pourquoi vous n'avez plus de motivation en rentrant à la maison le soir et pourquoi écouter les nouvelles vous rend gros. Intrigant? Trêve de bavardage, passons aux choses sérieuses.

Si vous avez un ami qui essaie de changer ses habitudes de vie, envoyez-lui ce billet! Il sera content de voir que vous l'encouragez et les trucs que je donne sont vraiment pratiques!

Pourquoi l'étude mène-t-elle à consommer?

Vous vous apprêtez à lire une des découvertes scientifiques ayant les répercussions les plus considérables sur la façon dont on appréhende la motivation et la volonté.

Le premier scientifique à mesurer et à tester les limites de la volonté se nomme Roy Baumeister. Il a attaqué certaines questions telles que: pourquoi les équipes sportives ont-elles un avantage lorsqu'ils jouent dans leur ville et pourquoi un jury est plus susceptible d'acquitter un criminel lorsqu'il est beau.

Une étude prouve qu'un jury est plus susceptible d'acquitter un criminel lorsqu'il est beau.

Depuis 15 ans, il a testé la volonté des gens en les passant à travers toute sorte de tortures dans son laboratoire satanique. Ses expérimentations incluaient: résister à l'envie de manger des gâteaux, gérer sa colère, faire fit d'une distraction en essayant de se concentrer sur une tâche, garder ses bras sous l'eau froide...

Baumester s'est rendu compte que, peu importe le test, la volonté de ses cobayes se dégradait au fil du temps. C'est cette observation qui l'a amené à poser l'hypothèse suivante: la volonté est comme un muscle.

C'est pour cette raison qu'un étudiant en fin de session est plus susceptible d'être irrité, de manger du McDonald's et de boire de l'alcool. Ses nuits blanches d'études l'épuisent complètement et il ne lui reste même plus assez de volonté et d'énergie pour se raser, faire son ménage ou, pire encore, prendre sa douche!

Nous possédons une quantité limitée de volonté à utiliser dans notre journée. C'est pourquoi lorsqu'on arrive à la maison le soir après une journée particulièrement stressante de travail, tout est plus désagréable. Les histoires de votre blonde paraissent plus longues que d'habitudes et vos enfants (si vous en avez) vous tombent sur les nerfs comme jamais.

Peu importe quel projet sur le side vous avez décidé de prendre en charge, vous pouvez être sûr que vous n'aurez pas la tête à travailler!

Comment recharger ses batteries?

Il y a quelques trucs que vous pouvez prendre pour recharger rapidement vos batteries. Faire l'amour à votre partenaire est également un excellent moyen de reprendre le dessus après une dure journée. Si vous êtes célibataires (comme moi), votre main est une alternative viable ;-). Ensuite, une sieste de 20-30 minutes est tout ce qu'il vous faut!

Truc #1 pour avoir plus de volonté: faire l'amour! #motivation

Si vous êtes au travail et que vous ne pouvez pas vous enfuir dans un placard avec la secrétaire, une autre solution s'impose. Une demi-palette de chocolat (environ 72cal) contient assez de sucre pour augmenter la circulation sanguine dans ce qu'on appelle le cortex préfrontal, la zone du cerveau associé au contrôle de soi. Ainsi, vous aurez plus d'énergie, de volonté et de motivation!

Pour les geeks

Pour ceux qui s'intéressent au pourquoi des choses, voici la science derrière mes conseils qui semblent un peu fous.

Le neurotransmetteur qui est responsable pour la sensation de désir est la dopamine. C'est à cause de lui qu'on semble OBLIGÉ de finir un sac de croustille lorsqu'on en ouvre un. Le slogan de Lays "gageons que vous ne saurez pas vous arrêter" ne s'applique pas simplement aux Lays, mais également à n'importe quelle autre forme de nourriture en sac!

C'est la dopamine qui fait en sorte que lorsqu'on commence à écouter Breaking Bad, on doit avoir fini les 4 saisons 3 jours plus tard!

Lors de l'orgasme, notre corps sécrète ce qu'on appelle la prolactine, un puissant inhibiteur de dopamine. En d'autres mots, l'orgasme libère notre esprit de tous nos "cravings"!

Les hormones du sex, prolactin et dopamine

Le sommeil est également super important. Si vous dormez constamment moins de 6 heures par nuit, les chances sont que vous ne vous rappelez même pas ce que ça fait d'avoir toute sa volonté. Une sieste rapide de moins de 30 minutes permet de profiter du sommeil paradoxal (REM) sans entrer dans le sommeil profond. Si vous vous réveillez après 45 minutes, les chances sont que vous allez être plus fatigués que lorsque vous vous êtes levé.

Pour la demi-barre de chocolat, j'ai mentionné le cortex préfrontal. Cette partie du cerveau, qui est situé complètement à l'avant, où votre front, est votre muscle de la volonté. Plus vous entraînez la volonté, plus cette région se développe.

Cependant, comme n'importe quel muscle, on peut le surentraîner et se "blesser". L'équivalent pour notre cerveau se nomme une dysfonction cérébrale préfrontale. Notre cerveau est l'organe qui, pour sa taille, consomme le plus d'énergie. Constamment solliciter son cortex préfrontal peut drainer l'énergie nécessaire à d'autres fonctions vitales telles que notre système immunitaire!

C'est pourquoi endurer un emploi ou une relation amoureuse qui nous "draine" nous rend malade à long terme. Il ne s'agit pas uniquement du stress, mais de l'effort constant de se retenir de dire à notre patron que ses arguments ne font pas de sens et que le café de notre femme est infect.

Alors, comment peut-on entraîner notre cortex préfrontal pour avoir plus de motivation sans se rendre malade? La méditation.

La méditation est un concept nébuleux et peu de gens savent réellement comment cette pratique fonctionne. En vérité, c'est beaucoup plus simple et beaucoup moins ésotérique que l'on croit.

Truc #2 pour plus de #motivation: la #méditation!

Contrairement à ce que l'on est porté à croire, méditer ne consiste pas à vider son esprit de toute pensée. La méditation consiste à prendre pleinement conscience de ses pensées et de se concentrer sur une chose: sa respiration.

Chaque fois qu'on remarque que notre esprit tente de nous amener ailleurs (qu'est-ce que je vais manger pour souper...), on utilise notre volonté pour recentrer notre attention sur notre respiration. À chaque fois, c'est comme si on faisait une répétition de plus au gym.

10 minutes de méditation par jour, c'est tout ce que ça prend. Et si c'est trop, essayez avec 5, ça fait la job! Personnellement, je le fais dans ma douche le matin.

Vous aurez plus de motivation, d'énergie et de volonté!

Les avertissements sur les paquets de cigarettes me donnent envie de fumer et CNN m'a fait acheter une nouvelle montre.

L'autre jour, j'ai fait la terrible erreur d'allumer la télévision et d'écouter les nouvelles en mangeant, chose que je n'ai pas faite depuis au moins 4 ans.

À la une, un complot terroriste qui a échoué, visant à détourner un train de Toronto ou quelque chose du genre. Ensuite, ils ont parlé d'un gars qui a été arrêté pour le meurtre de son ex-copine. Et juste avant d'aller à la pause: "Des objets anodins du quotidien vous donnent le cancer!" Zap, le régisseur nous amène à une pause publicitaire. Martin Matte qui essaie de nous vendre une voiture.

Bien que ma spécialité soit le marketing web, je sais très bien que le marketing traditionnel fonctionne encore très bien, surtout à l'heure des nouvelles. À première vue, ça ne fait aucun sens de vouloir présenter son message entre une menace terroriste et un procès pour meurtre! Qui est dans le mood pour aller à l'épicerie lorsqu'on nous dit qu'on va y attraper le cancer? Apparemment, vous!

La théorie de la gestion de la peur développée par Jeff Greenberg stipule que les êtres humains sont terrorisés à l'idée de mourir, mais que, paradoxalement, nous sommes conscients qu'il s'agit d'une finalité inéluctable. Une recherche particulièrement intéressante s'est penchée sur l'effet que peut avoir le fait de penser à sa propre mort. Ils ont demandé à deux groupes d'individus de faire leur liste d'épicerie. Cependant, un des deux groupes a également dû réfléchir à leur propre mort pendant un certain temps avant de rédiger leur liste. Résultat? Ceux qui ont pensé à leur mort avaient des listes qui comprenaient plus de sucreries et d'aliments que l'on essaie habituellement d'éviter!

Une autre étude est venue au constat qu'entendre parler de décès aux nouvelles nous rend plus positif à l'idée de s'acheter des objets de statut, tels qu'une Rolex ou une BMW. Pas parce qu'ils vont nous protéger en cas de danger, mais parce qu'il nous font sentir plus puissant face au danger.

Avertissement sur les paquets de cigarette

Si vous êtes fumeur, cette image vient inconsciemment de vous faire penser à votre propre mort et une dose imperceptible de cortisol, l'hormone du stress, se trouve maintenant dans vos vaisseaux sanguins. Pour réduire le stress, notre organisme nous pousse à effectuer l'action que vous connaissez le mieux pour luter contre le stress - fumer.

Comment lutter contre la peur de sa propre mort?

Pour minimiser l'effet de la gestion de la terreur, je vais vous dire de suivre le conseil que Tim Ferris donne dans son livre best-seller "La semaine de 4 heures".

Tim propose de couper les calories inutiles de notre diète d'information. Arrêtez de regarder les nouvelles. Ça parait outrageant, mais comme je vous ai dit ça fait 4 ans que j'ai arrêté d'écouter les nouvelles et je m'en sors très bien.

Pour avoir plus de #motivation, faites une diète d'informations!

Pour les geeks.

Pourquoi est-ce que penser à sa propre mort nous porte à vouloir des choses de luxe et acheter des gâteaux?

Les recherches ont démontré que le stress, incluant les émotions négatives telles que la colère, le doute, la tristesse et l'anxiété change notre cerveau pour nous mettre en mode recherche de récompense. En d'autres termes, on veut faire n'importe quelle activité qui nous promet habituellement une récompense. Que ce soit jouer à des jeux vidéos au lieu d'étudier ou d'ouvrir un sac de Doritos.

Vouloir se sentir mieux est un mécanisme de défense sain. Le problème réside plutôt dans les activités que l'on pratique pour se sentir mieux. Dans un sondage de l'APA (American Psychological Association), on s'est rendu compte que les stratégies les plus utilisées pour se sentir mieux sont également les moins efficaces. Par exemple, seulement 16 % des gens qui mangent pour réduire le stress rapportent que ça les aide à se sentir mieux!

Finalement, le cortisol, l'hormone responsable du stress, possède un malin effet secondaire: augmenter l'excitabilité des récepteurs de nos neurones à la dopamine. Ce qui veut dire que lorsqu'on est stressé, toutes les tentations sont encore plus attirantes!

obese people

L'obésité, contagieuse?

Lorsqu'on essaie de perdre du poids, la solution est simple: mange moins, fais plus d'exercice. Allez! Un peu de volonté!

Cependant, c'est loin d'être aussi simple.

Comme on vient de voir, on a plus de chance de s'ouvrir un sac de chips le soir que le matin, et encore plus si on écoute les nouvelles de 17h. Mais ce n'est pas tout! Saviez-vous que si un de vos amis proches devient obèse, vous avez 171 % plus de chance de le devenir vous aussi? Ce n'est pas moi qui le dit, c'est en fait une découverte insolite et intéressante que le centre de contrôle des maladies aux É.U. (CDC) a faite lors d'une recherche épidémiologique.

Vous avez bien lut. Le simple fait qu'un ami proche deviennent obèse nous donne 171 % plus de chance de devenir soi-même obèse. Si vous êtes une femme et que c'est votre soeur, vous avez 67 % plus de chance de le devenir et si vous êtes un homme et que c'est votre frère, ce pourcentage baisse à 45 %.

Briser les règles est également contagieux! Que vous soyez d'accord ou non, si vous voyez quelqu'un passer sur un feu rouge, vous êtes plus susceptibles de conduire rapidement ou encore de jeter vos déchets par la fenêtre. Le livre le plus intéressant jamais écrit à présent sur l'épidémiologie est celui de Malcom Gladwell "Le point de bascule".

Quoi faire pour ne pas devenir obèse si notre ami le devient?

Le simple fait de prendre conscience de l'étendue de l'influence de nos pairs sur nos habitudes de vie peut nous aider à avoir plus de contrôle. Assumez que vos amis ont un rôle à jouer et demandez-vous comment ils vous influencent. Je sais, on se croit tous super indépendant d'esprit, mais ce n'est qu'une illusion. Vous êtes le reflet de votre entourage, le dicton "vous êtes la moyenne de vos 5 meilleurs amis" est vrai.

Pour les geeks.

Nous avons, dans notre cerveau, un type très spécifique de neurone dont le but est d'observer, de remarquer et d'analyser tout ce que les autres font. Il s'agit des neurones miroirs.

Disons que je vous ai invité à souper et que je suis en train de tendre ma main pour aller chercher un couteau. Votre cerveau va immédiatement capter ce mouvement et les neurones miroirs qui correspondent aux sensations et au mouvement dans votre main droite s'activerons. Votre cerveau va créer une représentation interne de la scène, un peu à la manière d'un détective, pour essayer de comprendre pourquoi je la main vers un couteau. Est-ce que je veux couper mes carottes, ou est-ce que je vais vous attaquer?

Disons qu'en préparant le repas, mon couteau glisse et je me coupe le pouce. Ouch! Immédiatement, les neurones miroir associés à la douleur s'activerons dans votre pouce. Vous aurez un pincement au cœur et vous saurez instantanément ce que je ressens. L'expérience de la douleur est tellement vraie que les nerfs de votre colonne vertébrale vont tenter de suppresser la douleur en provenance de votre main droite, exactement comme si vous vous étiez réellement coupé!

Nos neurones miroir anticipent également la promesse d'une récompense chez les autres. C'est pour cette raison que les joueurs augmentent leurs mises aux casinos après avoir vu quelqu'un gagner un gros montant!

La question est: comment utiliser les neurones miroir pour augmenter sa motivation et sa volonté?

Joignez un mastermind,  un groupe de gens ayant des intérêts ou des activités en commun avec vous dont le but est le support mutuel, l'éducation, le mentorat et la réussite de chacun des membres. Vous pouvez en trouver un près de chez vous en googlant, par exemple, Mastermind Montreal ou Mastermind Quebec.

Conclusion

Pour récapituler en trois points:

  1. Nous avons une quantité limitée de volonté et de motivation;
  2. Le stress, la fatigue et l'alcool inhibent notre volonté;
  3. Notre entourage est en partie responsable de notre motivation.

Loin du pep talk motivant habituel, mais je crois que ce genre d'informations est plus utile. Si vous avez aimé le billet, je vous invite à m'en faire part dans la section commentaire ci-dessus et aidez vos amis à trouver ce billet en likant/tweetant/partageant/+1 sur le réseau social de votre choix!

Si vous êtes intéressé par ce sujet, je vous invites à lire "Willpower Instinct", de Kelly McGonigal, Ph. D. et professeure à Stanford.

87% de mon meilleur contenu n'est pas sur ce blogue!

Inscris-toi maintenant pour avoir accès à tout mon contenu exclusif!

Tu as apprécié cet article?

Supporte ce blogue et aide-moi à en écrire plus en m'offrant un café!

M'OFFRIR UN CAFÉ

Tu veux aller plus loin?



J'offre des cours en ligne pour marketeurs et entrepreneurs!


Voir les formations

SUR LE BLOGUE

PLUS D'ARTICLES