J’ai quitté mon emploi!!! Voici mes raisons.

J’étais sur la 40 en direction de Trois-Rivières lorsque j’ai eu une révélation.

Je ne suis pas le genre de gars qui aime partager ses états d’âme, mais restez avec moi quelques instants, je vous promets d’être pertinent ;).

J’écoutais le podcast de Lewis Howes avec Carmine Gallo et à 17 minutes, Carmine dit quelque chose qui m’a vraiment ébranlé.

Carmine Gallo est un coach qui aide les gens à donner de meilleures présentations. Il racontant l’histoire d’un de ses clients, un assistant de recherche pour une firme agricole de fraises.

Le gars va le voir parce qu’il a une entrevue très importante pour devenir président de la commission des fraises de Californie, un genre de marketing/lobbying… Dekoi de big!

Carmine commence avec 2 questions:

Qu’est-ce que tu fais.

« Je suis assistant de recherche pour une firme qui œuvre dans le secteur de la culture de fraises. »

Qu’est-ce qui te « passionne »?

« Je suis passionné par la culture des fraises californiennes et sur la promotion de cette belle industrie. »

Un peu déçu, il le relance avec une troisième question.

Que fait chanter ton cœur? (What makes your heart sing?)

Carmine a tiré ça suite au speech que Steve Jobs a donné en 2010. À la fin de sa présentation, il dit que l’intersection de la technologie et de l’art libéral est véritablement ce qui fait « chanter leur cœur » des employés chez Apple.

La citation originale est: « It’s in Apple’s DNA that technology alone is not enough. It’s technology married with liberal arts, married with the humanities, that yields the results that make our hearts sing. »

La réponse du client? Le rêve Américain.

Pour son client, l’industrie de la fraise était l’incarnation même du  rêve américain. Son père est mexicain. Il a immigré aux États-Unis pour louer un acre de terre au sud de la Californie. Au fils des ans, ils ont pu se permettre d’avoir de plus en plus de terres et ainsi vivre le rêve Américain.

L’industrie californienne de la fraise est composée principalement d’immigrants mexicains et japonais qui travaillent fort pour, eux aussi, vivre le rêve Américain et laisser un héritage derrière eux.

WOW — toute une différence de perspective! Beaucoup plus intéressant que « Je suis passionné de l’industrie de la fraise. »

What makes your heart sing?

Je me suis alors posé moi-même ces questions.

Qu’est-ce que je fais? Je fais des médias sociaux, du référencement, de la création de site web, etc…

Qu’est-ce qui me passionne? L’économie, le marketing, la vente, le design…

What makes my heart sign? … ?!!? … ??? a9sd87(A*SD67( ????????

J’ai réfléchi, et c’est en me rappelant du TED Talks de Simon Sinek « How great leaders inspire action » que j’ai trouvé ma réponse.

Dans cette présentation, Simon Sinek dit qu’une compagnie doit commencer par se demander « Pourquoi? » avant d’attaquer le comment et le quoi.

simon sinek golden circle

Donc, qu’est-ce que je fais? J’enseigne le webmarketing! Comment? Avec des textes et vidéos instructifs. Pourquoi je le fais?

Parce que j’aime le marketing?

Pendant longtemps, j’ai cru que c’était la véritable réponse à mon « Why? ». Aujourd’hui, j’ai réalisé que j’ignorais mon ignorance!

4 étapes de l'apprentissage

Pourquoi est-ce que je fais ce que je fais?

Si je faisais tout ça simplement parce que « j’aime » le marketing,  mon travail de jour me suffirait amplement!

Je travaille de soir et de fin de semaine et je me prive d’autant de choses pour une raison bien plus importante que  » — ben j’aime ça! ».

Je me suis creusé les méninges un peu, voici ce que j’ai trouvé!

Je crois en la responsabilisation individuelle, en l’autonomie et en la réalisation de soi.

Pour moi, Internet offre l’opportunité à tout individu de reprendre le contrôle sur sa vie. D’être proactif et de matérialiser les résultats qu’on imagine, de réaliser ses rêves et de construire un style de vie qu’on aime.

Internet permet d’être complètement autonome et indépendant. Vous ne dépendez *directement* de personne. Au lieu de vous sentir redevable à votre patron pour le chèque qui vous permet de payer le logement et la nourriture, on est reconnaissant pour le support offert par votre audience.

Finalement, ça nous permet de vivre la vie qu’on veut vivre. Dans le livre « The top 5 regrets of the dying » un des plus grands regrets des gens avant de mourir est d’avoir laissé les autres nous imposer leurs plans et de ne pas avoir vécu selon nos désirs.

Être entrepreneur, c’est décider de notre itinéraire. On ne laisse pas le volant à quelqu’un d’autre, c’est nous qui conduisons. Bien sûr, si on se retrouve dans le champ, c’est de notre faute. Mais c’est un risque que j’aime mieux assumer que de le refiler à un inconnu qui, au final, n’a d’intérêt que son bénéfice personnel.

Alors voilà! C’est comme ça que je me suis rendu compte que ma passion n’était pas le marketing, mais l’émancipation des individus face aux chemins battus.

Et vous, pourquoi faites-vous ce que vous faites?

Je sais que c’est un sujet assez woooowooooo, cependant je veux savoir ce que vous en pensez! Croyez-vous savoir quel est votre « pourquoi »? Quel est-il? serait-il possible que vous croyez savoir, alors que vous ne savez pas encore? Répondez aux trois questions dans la section commentaire, j’ai très hâte de lire vos réponses!

87% de mon meilleur contenu n'est pas sur ce blogue!

Inscris-toi maintenant pour avoir accès à tout mon contenu exclusif!

S'abonner au blogue

Tu veux aller plus loin?



J'offre des cours en ligne pour marketeurs et entrepreneurs!


Voir les formations

MES AUTRES ARTICLES